Brigitte Castel
Psychothérapeute - Toulon - Hyères -Var (83)
 
60 avenue des iles d'or, 83400 HYERES, France
 
Disponible aujourd'hui de 8h30 à 20h30
 
07 82 09 99 71

Qu'est ce qu'une émotion?

28 Déc 2021 Brigitte Castel

"L'émotion est généralement définie comme une réaction affective se manifestant par divers troubles physiologiques (accélération du rythme cardiaque, pâleur, tremblements...) et corporels (rire, pleurs...). On distingue 5 émotions fondamentales : 

- la joie,

- la tristesse,

- la colère,

- la honte,

- la peur.

Limitée dans le temps, l'émotion surgit lors d'une situation précise et est temporaire. Elle diffère donc du sentiment, qui lui perdure. Il nous est en général facile d'identifier l'émotion et de nous en défaire.

Les émotions sont des mécanismes d'urgence permettant à notre organisme de s'adapter au mieux et très vite pour faire face à des événements susceptibles d'affecter notre bien-être.

Si certaines expriment parfois avec excès leurs émotions, d'autres au contraire, les refoulent et/ou les intériorisent.

Il s'agit bien souvent de personnes ayant vécu un gros choc affectif. De cette façon, elles évitent d'y penser et donc d'avoir des réminiscences qui pourraient les déstabiliser.

Certains sont mêmes incapables de comprendre leurs propres émotions. Ils ne les maîtrisent pas et sont dans l'impossibilité de faire preuve d'empathie.

La psychologie contemporaine parle d'illétrisme émotionnel.

 

L'hyperémotive : une maladie de l'émotion? 

Une personne hyperémotive ressent avec beaucoup d'intensité chaque changement de situation. La moindre excitation provoque chez elle des réactions émotives (joie, colère, tristesse, anxiété...) et corporelles (coliques, rougeurs, transpiration abondante...). 

L'hyperémotivité inhibe l'action et la communication.

Toujours liée à une insécurité affective, l'hyperémotivité peut exister dès la petite enfance mais peut aussi être provoquée par un choc affectif grave.

C'est ce qu'on appelle le stress post-traumatique.

Il s'agit d'une forme acquise d'hyperémotivité. Pour s'en défaire, seul un travail sur les émotions permettant de les identifier, de les comprendre et de les gérer à nouveau est nécessaire.

Point important : sans l'émotion nous perdrions notre dimension humaine et aucune relation ne serait possible.

De plus, il faut apprendre à reconnaître nos émotions, à les exprimer et à les affronter sous peine de voir tout notre équilibre psychologique disparaitre.

 

L'intelligence émotionnelle 

Comment apprendre à accepter ses émotions?

Certains travaux de psychologie ont montré l'interaction entre la pensée et les émotions.

Alfred Binet psychologue du début du 20ème siècle parle de test de QI puis plus tard la notion de QE ou quotient émotionnel est né incluant la maîtrise de soi, la motivation, le respect d'autrui qui permet de réussir nettement mieux dans la vie, de manière d'autant plus significative que le QI est élevé.

La réussite serait attribué à 20% au QI et 80% au QE !

La notion d'intelligence émotionnelle repose sur les observations de neuroscientifiques. On s'est aperçu qu'une petite partie des stimuli provoquant nos émotions n'étaient pas  traitée au niveau du cortex (cerveau analytique), mais au niveau de l'amygdale - structure du cerveau limbique et siège de la mémoire émotionnelle.

L'amygdale est le lien entre nos réactions de peur et tous les systèmes sensitifs de notre corps. Une part de nos émotions échappe à tout contrôle rationnel. C'est pourquoi nous avons tant de mal à nous maîtriser dans des moments intenses tels que colère, jalousie, peur, rage etc...

En état d'urgence : danger, colère, angoisse...le cerveau émotionnel inhibe le cerveau rationnel et prend le dessus.

Sachons cependant que ces 2 parties du cerveau sont interconnectées et en interaction permanente.

La maitrise des émotions, qui se développe grâce aux expériences répétées de l'enfance et de l'adolescence, contribue à façonner ce circuit.

La personne dotée d'intelligence émotionnelle présente des habiletés dans les 4 domaines suivants : identification - utilisation - compréhension et ajustement des émotions.

 

Qu'est ce qu'une cognition?

Les cognitions sont des pensées, des idées, des opinions qui s'imposent à notre conscience. C'est une sorte de monologue intérieur ou auto-verbalisations. Elles sont involontaires, automatiques et s'imposent comme plausibles, comme des quasi-certitudes, et non comme les évaluations hypothétiques qu'elles sont.

Elles échappent quelque fois à la logique. Il y a les cognitions positives et négatives;

Le dialogue interne positif compte environ 62% de pensées positives et 38% négatives.

Le dialogue interne de conflit compte 50% de cognitions négatives et de cognitions positives qui correspondent à des états d'anxiété ou des états dépressifs légers.

Le dialogue interne négatif compte 62% de pensées négatives qui sont typiques des états sévères d'anxiété et de dépression.

Lorsque les cognitions négatives sont très importantes, elles nécessitent, pour être modifiées, des efforts manifestes pour rétablir une balance optimale entre pensées négatives et positives;

 

Les marqueurs somatiques impriment nos émotions dans notre corps

Les émotions sont tant un marqueur somatique (corporel) que psychologique. L'émotion donne une étiquette positive ou négative à une situation ou une sensation. Ce marquage permet ainsi au cerveau d'opérer très rapidement des choix, en écartant d'emblée certains scénarios d'actions, et en en pré-selectionnant d'autres tout aussi rapidement.

En situation de stress et de forte charge émotive, nous tendons à prendre les voies d'action d'autant plus rapides qu'elles sont plus instinctuelles et primitives. Les comportements impulsifs. Les comportements impulsifs, accompagnés d'une suspension partielle et momentanée des capacités d'analyse et de réflexion, apparaissent plus fréquemment dans les situations où la peur ou la colère semblent troubler notre esprit.

ce phénomène empêche de :

 - distancier nos réactions émotives,

- nous calmer,

- récupérer nos capacités de réflexion,

- mobiliser au mieux nos capacités à traiter les problèmes rencontrés.

Les désordres émotionnels sont la conséquence des dysfonctionnements du cerveau émotionnel dus à des expériences douloureuses du passé, qui continuent à contrôler notre ressenti et notre comportement actuel."

 

Il existe différentes techniques ou moyens de gérer le stress et les émotions.

J'ai choisi d'utiliser la technique des 32 points ou Access Bars qui a des effets incroyables sur les effets du stress, des émotions, et au delà ...les croyances limitantes! 

Je propose un accompagnement ponctué de séances access bars qui permettent d'accéder à un champ de conscience plus vaste et de travailler au niveau neurologique afin de baisser considérablement les effets négatifs au niveau cognitif et conatif.

Les personnes se sentent comme libérées de la négativité et plus investies de leur capacité à agir de façon plus adaptées aux situations ou à ne pas y réagir et ce avec aisance et fluidité.

Les séances access bars agissent comme un retraitement des informations (pensées sentiments émotions croyances..) et libèrent ainsi des effets du stress, des syndromes post traumatiques en les faisant sortir de la boucle temporelle qui faisait revivre intérieurement encore et encore le traumatisme.

 

Brigitte Castel

Psychologue et formatrice Access Bars

Hyères (var) France

+33 07 82 0999 71

 


Articles similaires

Derniers articles

Relaxation : des outils thérapeutiques

INITIATION VERS SOI

Les 5 blessures de l'âme

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.